Déco-Terre !

De l’artisanat de terre, la poterie ou la céramique, c’est-à-dire la terre cuite, est la plus connue. On imagine que la terre doit être cuite pour être utilisable. Ce serait oublier les briques crues (non cuites donc), appelées adobes, qui ont été utilisées pendant des siècles pour les murs des maisons…. en oubliant d’ailleurs que le mortier, dur comme du béton, qui les relie était aussi en terre. Et ça tient toujours…

Mur en cours de restauration – Briques cuites en bas, adobes et mortier terre sur le reste.

À côté des enduits muraux, j’aime à donner à la terre crue toute sa place, sa lumière et sa beauté avec des créations personnelles ;  le dorodango d’abord mais également des objets dont on a perdu l’habitude de penser ou de voir en terre par a priori ou méconnaissance du matériau.

La terre crue se prête pourtant magnifiquement bien à la création d’objets. Fine ou épaisse, compacte ou aérée, malléable, étalable, naturellement de différentes couleurs et à laquelle il est également possible de rajouter des pigments, et qui une fois sèche devient dure comme de la pierre. La terre est fragile ? Elle s’effrite, farine ? Venez changer d’idée sur la terre crue !

 

Le Dorodango

 

L’origine du Dorodango, ou Hikaru Dorodango, est japonaise. Maîtres dans l’art du subtil et de la délicatesse, pays où les enduits muraux en terre sont un luxe très recherché toujours aujourd’hui, ils ont une fois de plus su mélanger la simplicité et le délicieux, le magnifique. La rencontre de la terre et du rond… dans les mains !

« Hikaru Dorodango » veut dire quelque chose comme « boule de terre brillante, ronde comme un gâteau« . À peu près. C’est de la terre du jardin, c’est-à-dire pas (que) de l’argile comme pour la poterie, de l’eau, et du temps. La forme sphérique et la brillance sont obtenues avec les mains. À la fin, le dorodango est dur comme du marbre, brillante comme une boule de billard. Personnellement, j’y ajoute des pigments naturels pour la finition.

Voici quelques dorodangos que j’ai réalisés, ici en photos pour une exposition :

Avec quelques dérivés, comme le porte-bougie !

 

 

Les Runes